Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 23:20
Published by bruno desplanques
commenter cet article
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 22:38
Cache cache à Malrigou - St Jean d'Estissac
Cache cache à Malrigou - St Jean d'Estissac
Cache cache à Malrigou - St Jean d'Estissac
Cache cache à Malrigou - St Jean d'Estissac
Published by bruno desplanques
commenter cet article
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 23:13

http://www.dequeeste-art.be/

EXPOSITION 

De Queeste Kunstkamer

du 10 jnavier au 07 février 2016

à Abele - Watou ( Be)

Vernissage dimanche 10 janvier de 14 à 18 h

 

 

Voir les commentaires

Published by bruno desplanques
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 23:18

BRUNO DESPLANQUES-SLAP 29

VIDEO JARDINS IMAGINAIRES /SLAP

 

BRUNO--DESPLANQUES-SLAP-32-_.JPG

jardins imaginaires / Slap paysage

Published by bruno desplanques
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 11:43

P1070094

Peintures sur papier, 50 x 65 cm

P1070081.JPGP1070077.JPGP1070079.JPGP1070074.JPGExposition à la Galerie 9 rue des Bouchers à Lille

Published by bruno desplanques
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 11:51

P1070036.JPGP1070045.JPGP1070044.JPGP1070058.JPGExposition avec Thierry Laigle à l'atelier providence à l'occasion de la 10e nuit des arts de Roubaix

Published by bruno desplanques
commenter cet article
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 21:52

P1040966--2-.jpg

P1050290.jpg

P1050401

 

web

      P1050241.jpg

P1050384.jpg

Published by bruno desplanques
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 23:06

P1040879.jpg

 

P1050079

 

Par leur disposition et leur succession, Les fabriques de Bruno Desplanques ponctuent à leur façon le parcours des visiteurs du village d’Urval, du parvis de l'église jusque dans les hauteurs du jardin en espalier de l'ancien presbytère.

La forme et la structure des fabriques créées par l’artiste font écho aux éléments architecturaux qui caractérisent le village médiéval d’Urval.

Ces fabriques sont aussi et surtout le support d’œuvres picturales monumentales, présentées selon différentes modalités : comme une trouée dans un mur (près de l’église) ou dans une haie (près du four banal) ; comme un mur en soi lui même porteur de sa propre perspective (deuxième niveau du jardin) ; fragmentées puis recomposées sous forme d’une chambre à claire-voies ouverte sur le cadre naturel environnant comme autant de paysages dans le paysage (premier niveau du jardin) ; ou encore sous la forme cylindrique d’une tour, sorte de panorama inversé, présentant une peinture qui, à l’instar du paysage, n’aurait ni début ni fin mais dont paradoxalement nous pourrions faire le tour !


P1040981--2-.jpgP1040977--2-.jpg

FABRIQUES

Jardins du presbytère d'Urval

Dordogne - été 2014

Published by bruno desplanques
commenter cet article
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 14:21

 

IMG 0117

L'homme debout

Foyer d' Accueil Médicalisé de l'ABEJ

2 rue Martin Luther King

59160 Capinghem


DSC 0223

|HA]LL OVER 1. Ecole d'art de Denain

 

 

-cid_78FED49B-E9BF-4C96-8033-0D8B1BAB8B26.jpg

  Nouvel atelier à Roubaix

peinture-bruno-desplanques.jpg

 

!cid 0D6EF88E-B8E7-4417-88AE-33D663A5A6FF

 

 

 

° 

Published by bruno desplanques
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 12:51

bdesplanques adam 2013 Exposition à la maison, Bousbecque 2013bruno-desplanques-salon-con

Salon Contrastes - ENSAIT - Roubaix - 2013

 

bdesplanques-20x20-copie-1.jpg

Atelier - Peintures sur bois 20 x 20 cm - 2013

 

Dequeest-desplanques1.jpg

Galerie De queest - Abele (Be)

Dequeest-desplanques3.jpg

Galerie De queest - Abele (Be)

Dequeestgalerieb-desplanque.jpg

Galerie De queest - Abele (Be)

Published by bruno desplanques
commenter cet article

Video Jardins imaginaires chez SLAP

Pour envoie mail

 

Retour

 

Peintre-jardinier et plasticien-paysagiste

Ma démarche s'articule autour de deux axes développés en chassé-croisé.

D’un côté la pratique picturale réalisée en atelier tel un jardinier cultiverait ses plants en serre,de l’autre, la pratique de l’installation qui cherche à mettre en scène la peinture dans l’espace en fonction des contexte et des espaces d’exposition, tel le paysagiste qui compose le végétal afin de créer des parcours, générer des points de vue, dialoguer avec le patrimoine.

Le pré carré modulable

Le travail pictural, réalisé en atelier, donne lieu à de grandes fresques dans lesquelles l'univers naturel, végétal ou minéral, domine.

La peinture est appliquée à la truelle par couches successives sur le support disposé à même le sol. Celui-ci est composé d’ensemble de carré de bois de 30 x 30 cm chacun.

Au préalable, les modules de bois sont juxtaposés pour définir le format de la surface à peindre. Ils restent mobiles durant la réalisation de la peinture, ils peuvent être déplacés, intercalés, peints un à un ou par regroupement à l’envie, jusqu’à créer un espace pictural cohérent et définitif.

L’usage de support modulaire de base carré est intrinsèquement lié à la pratique.

Il permet non seulement le dépassement du cadre habituel du châssis et d’obtenir de très grands formats sans limite mais aussi dans un deuxième temps la possibilité de les recadrer selon les besoins de leur installation, de leur mise en relation au lieu et de leur présentation.

La nature de la peinture

La peinture s'élabore et s'étend petit à petit à l’instar de la nature. Elle croît et se propage à la surface dans un jeu d’ombres et de lumières, qui définissent progressivement des plans, des profondeurs, des perspectives.

Les éléments naturels naissent de la superposition et de la juxtaposition des touches de peinture exécutées à la truelle. La peinture industrielle semi liquide est utilisée sans réserve. Elle est déposée, étalée ou encore frottée jusqu’à produire les effets naturels des éléments, de l’eau, de l’air, de la lumière : reflets, bruissement des feuillages, percée de ciel, jaillissement d’un torrent, lichen ou rocaille couverte de mousse.

Des murs de peintures – des peintures sans limite

Les dispositifs sont conçus en fonction de la nature des espaces investis.

L’étude de leur fonction, de leurs caractéristiques physiques, architecturales et de leur portée symbolique oriente le choix et l’organisation des installations.

Les espaces qu’ils soient construits ou naturels peuvent se définir par leurs limites, leurs contours ; autant d’obstacles franchissables ou impénétrables, ouverts ou fermés, opaques ou transparents qui les rendent plus ou moins praticables et compréhensibles. Le travail de mise en espace des peintures consiste à jouer avec ces limites pour les rendre perceptibles et sensibles.

Dans sa relation poétique et sensible au lieu, dialogue ou confrontation, la peinture propose de nouveaux points de vue,  induit de nouveaux parcours qui en modifie l’usage et la perception. 

 

La peinture et le lieu, en se révélant l’un à l’autre, engendrent un nouveau regard sur l’espace réel et l’espace figuré.